•  

     

     

    "Je suis romancier. J'invente des histoires, des intrigues, des personnages...

    Et j'espère une langue pour dire et questionner le monde, l'humain.

     

    Il m'est arrivé une mésaventure devenue une tuile pour le romancier qui partage ma vie :

    je me suis trouvé un soir parisien de novembre au mauvais endroit au mauvais moment ; donc lui aussi"

     

    Erwan Larher est né le 28 juillet 1970 à Clermont Ferrand.

     

    Le 13 novembre 2015,

    alors qu'il est présent au concert du groupe rock Eagles of Death Metal au Bataclan,

    il est blessé par balle lors de l'attaque terroriste perpétrée contre la salle de concert.

     

    Les évènements du 13 novembre au Bataclan lui inspireront ce livre paru en Août 2017.

    Ni tout à fait récit, ni tout à fait roman, Erwan Larher préfère parler d'objet littéraire pour le définir.

    Il projette tout à tour le lecteur dans les différents personnages y compris celui d'un des terroristes.

    Le récit alterne les scènes qu'il a vécues et celles "vu du dehors". 

    Pour ces dernières, l'auteur insère des textes qu'ont écrits des proches (famille et amis).

     

    Mon avis :

    Un livre à l'écriture particulière que j'ai eu plaisir à lire...

    Quelques frissons au départ et quelques sourires devant le style parfois  désopilant qu'utilise l'auteur 

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Le Pacte des Phénix - Claudia Nolliac.

     

    1986, dans le Sud de la France.

    Une petite dizaine d'enfants américains découvre le camp de vacances

    où ils vont passer les deux mois d'été.

    Mackenzie, William et Tommy ont huit ans, entre eux l'amitié est immédiate.

    Leur nom de totem : les Phénix.

    Une fille, deux garçons qui chaque année ont le même plaisir à se retrouver.

    Mais l'été de leurs 16 ans, un drame frappe le camp et les sépare brutalement.

    15 ans plus tard, Mac, Will et Tom reçoivent une lettre qui les prie de revenir en France...

    Des retrouvailles empreintes d'un lourd secret.

     

    Mon avis...

     

    Je n'aime pas trop les romans "eau de rose"...

    Ce livre en est un mais reste agréable à lire...

    La détente d'un week-end, sans plus...

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    "Ce récit est celui d'un rescapé, rescapé d'une aventure "spirituelle" où tant d'amis et amies ont laissé la vie.

    J'ai voulu que transparaissent ces liens d'amitié au cœur même d'un parcours si étrange et pourtant si humain.

    J'ai écrit ce livre dans un esprit de vérité, voulant exprimer, à tous ceux qui voudront bien me lire,

    que "l'espoir" n'est pas un vain mot "

     

    Thierry Huguenin.

     

      

    Un soir d'octobre 1994, ils l'ont appelé.

    Jo Di Mambro, le grand maître de l'Ordre du Temple solaire, voulait le voir.

    Au chalet de Salvan, ils étaient tous là, les hommes hâves et défaits, les femmes au regard vide.

    Pris d'un pressentiment, Thierry Huguenin s'en enfui.

    Le lendemain il s'est réveillé pour apprendre que bourreaux et victimes mélangés,

    enfants et assassins, ils étaient 53 à avoir succombé dans le massacre.

    Il était désigné comme le 54 ème.

    L'unique survivant raconte ici le chemin qui l'a mené à rejoindre la secte,

    puis à y passer quinze ans.

    De l'espoir à l'horreur, de la lumière aux ténèbres,

    il dit les manipulations, les malversations,

    l'esclavage des corps et la soumission des âmes.

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    "Je suis le fils d'un personnage public. Je suis un fils de.

     

    Quoi que je fasse et quels que soient mes efforts pour tenter d'exister par moi-même,

    je suis et je reste le fils de Sheila, la petite fiancée des Français, moi qui ne demandais rien d'autre que d'être celui d'Annie Chancel.

     

    En choisissant de m'exposer, de raconter mes descentes aux enfers, mes dérives et mes excès... Je ne souhaite qu'une chose :

    reprendre ma vie en main et sortir enfin de l'ombre de ma mère.

    Cette vie qu'elle m'a donnée et dont j'ai gâché tant d'années déjà, aujourd'hui je souhaite en exorciser les démons.

     

     

    Je connais trop ma mère

    pour ne pas savoir qu'elle verra sans doute des reproches

    là où il n'y a qu'une tentative pour expliquer mon parcours et prendre du recul.

    Mais je sais que, comme la plupart des parents,

    elle a fait de son mieux et que, sous les paillettes, la gloire et le succès, son chemin a lui aussi été semé d'épines.

     

    J'espère simplement qu'elle recevra mon livre comme la plus longue lettre d'amour qu'un homme lui ait jamais écrite".

     

    Extrait :

     

    "Je dois régler un problème qui me hante de façon récurrente depuis ma tendre enfance.

    Je n'ai jamais connu mon père autrement qu'en photos.

    Je n'ai jamais parlé avec lui.

    C'est un inconnu, dont je n'ai gardé aucun souvenir,

    un fantôme sans consistance ni réalité.

    Fils d'une femme dont on prétend qu'elle est un homme et d'un homme inexistant,

    je trouve que ça fait beaucoup."

     

     

     

    Ludovic est né le 7 avril 1975 de l'union de ses parents

    Sheila et Ringo...

    Ses parents divorcent en 1979

     

    Ludovic est décédé dans la nuit du 7 au 8 juillet à l'âge de 42 ans.

    Suicide ou Over Dose ???

    Il avait entretenu des relations difficiles avec sa mère dans les années 2000.

    En 2005, il publiait "Fils de", un livre dans lequel il reprochait à Sheila son absence,

    notamment lors de ses années difficiles marquées par la drogue et la prostitution.

    En 2012, il avait été placé en garde à vue et présenté devant un juge pour harcèlement téléphonique .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    A l'occasion de son soixantième anniversaire, R. de D. professeur de philologie,

    reçoit de la part de ses élèves et collègues un livre d'hommage,

    relation a priori exhaustive de l'intégralité de ses oeuvres, articles et discours.

    Il y manque pourtant la clé de voûte de son parcours intellectuel,

    l'événement de sa jeunesse qu'il garde secrètement enfoui au plus profond de lui-même :

     la rencontre décisive d'un homme, un professeur, qui a naguère suscité en lui enthousiasme et admiration.

    Il entreprend alors de rédiger des "notes intimes", dans lesquelles il retrace sa vie de jeune étudiant,

    de ses années de libertinage, à son attachement exalté pour son maître,

    avec lequel il noue une relation faite de souffrances et de confusion.

    A l'époque, il ne s'aperçut pas du glissement insensible que prirent leurs rencontres,

    jusqu'au jour où le vieux pédagogue lui livra un brûlant secret...

     

     

     

    Dans cette nouvelle parue en 1927,

    Stefan Zweig excelle à décrire la force destructrice de la passion,

    en butte aux contraintes de la morale.

    Avec la finesse de style qui le caractérise,

    l'auteur dit l'ambiguïté du désir et de l'amitié, la "confusion" des pulsions et des êtres,

    la complexité de la nature humaine.

    Sa capacité à révéler dans La Confusion des sentiments

    la ré alité du tabou de l'homosexualité fut saluée notamment par Freud.

     

    Nathalie Gouiffès.

    Amazon.fr

     

     

    STEFAN ZWEIG

     

    Né le 28 novembre 1881 à Vienne en Autriche, Stefan Zweig est mort par suicide le 22 février 1942.

    Il fait partie de l'intelligentsia juive viennoise (ami de Freud, Romain Rolland, Richard Strauss entre autres).

    Il quitte son pays natal en 1934 en raison de la montée du nazisme.

    Réfugié à Londres, il y poursuit une œuvre de biographe et surtout d'auteur de romans et de nouvelles.

     

    Hanté par l'inéluctabilité de la vieillesse,

    ne supportant plus l'asthme sévère de Lotte et moralement détruit par cette guerre,

    il décide qu'il ne peut plus continuer à assister ainsi, sans recours, à l'agonie du monde.

    Il se rend à Barbvacena, rend visite à l'écrivain Georges Bernanos qui tente, en vain, de lui faire reprendre espoir.

    Le 22 février 1942, après avoir fait ses adieux et laissé ses affaires en ordre

    (il laisse un mon concernant son chien, qu'il confie à des amis),

    Stefan Sweig met fin à ses jours en s'empoisonnant au Véronal (un barbiturique),

    en compagnie de Lotte qui refuse de survivre à son compagnon.

    Il aura droit à des  funérailles nationales lors de son enterrement à Petrópolis, contrairement à ses  vœux.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Boris Cyrulnik - Mourir de Dire - La Honte

     

     

    "Si vous voulez comprendre pourquoi je n'ai rien dit, il vous suffit de chercher ce qui m'a forcé à me taire.

    Je vais donc me taire pour me protéger.

    Le honteux aspire à parler, mais ne peut rien vous dire tant il craint votre regard.

    Alors il raconte l'histoire d'un autre qui, comme lui, a connu un fracas incroyable.

    A la honte qui me fait me taire s'ajoute si je parle, la culpabilité de vous entraîner dans mon malheur.

     

    Chacun de nous a connu la honte, que ce soit deux heures ou vingt ans.

    Mais ce poison de l'existence ne crée pas un destin inexorable".

     

    Un nouveau visage de la honte, inédit, émouvant et profond,

    nourri par les acquis les plus récents des neurosciences et de la psychologie.

     

    Un livre qui aide à dépasser la culpabilité et à retrouver force, fierté et liberté.

     

    Boris Cyrulnik - Mourir de Dire - La Honte

    Boris Cyrulnik est neuropsychiatre.

    Il est aussi directeur d'enseignement à l'université de Toulon.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Un livre de Thérèse Hargot

     

     

    Une jeunesse sexuellement libérée (ou presque)

     

    Qu'avons nous fait de la libération sexuelle ?

    Thérèse Hargot, philosophe et sexologue intervenant en milieu scolaire depuis une dizaine d'années,

    s'interroge face à la jeunesse d'aujourd'hui.

     

    Banalisation de la "culture porno", course à la performance, défiance à l'égard de la contraception,

    retour des stéréotypes, obsession de l'orientation sexuelle...

    Si les jeunes se sentent sexuellement libérés, ils ont prisonniers de nombreux diktats

    . Quelle est cette liberté qui condamne à choisir en permanence son identité,

    ses amours, ses pratiques comme n'importe quel produit de consommation ?

     

    Fondé sur de nombreux témoignages,

    ce livre ose affronter de vraies questions exprimées par les adolescents et les jeunes adultes.

    Il invite à repenser l'apprentissage de la vie affective, relationnelle et sexuelle,

    pour devenir soi-même afin d'entrer en relation avec les autres.

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    J'ai lu pour vous le Test de Stéphane Allix

     

    Une expérience inouïe :

    La preuve de l'après-vie ?

     

    Lorsque mon père est décédé,

    j'ai placé des objets dans son cercueil.

    Je n'en ai parlé à personne.

    Puis j'ai interrogé des médiums qui disent communiquer avec les morts.

    Découvriront-ils de quels objets il s'agit ?

    C'est le Test....

     

     

     

     

     

    Six témoignages qui me laissent plus ou moins dans l'interrogation...

    Un livre que j'ai refermé avec soulagement.

    Toutefois la vidéo de l'auteur dans laquelle il parle de ces expériences,

    me persuade un peu plus....

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    LA FILLE - Samantha Geimer

     

    Mars 1977, Californie.

    Roman Polanski conduit une Mercedes le long de Mulholland Drive en direction de la maison de Jack Nicholson.

    Assise à côté de lui, une actrice en herbe, Samantha Geimer, treize ans.

     

    Tout le monde a eu un avis sur ce qui s'est passé ensuite.

    Pourtant, même si l' "affaire Polanski" a longtemps fait la une des journaux du monde entier,

    une grande partie de cette journée et "La Fille" même qui se trouve au cœur de cette histoire restent un mystère.

     

    Qui était le prédateur ? Qui était la proie ?

    "La fille" était-elle une victime innocent ou une lolita utilisée par sa mère ?

    Comme le système judiciaire a-t-il pu négliger les deux parties concernées de manière aussi spectaculaire ?

    Une fois que Polanski a fui les Etats-Unis, qu'est devenue l'adolescente à jamais associée à l'un des épisodes les plus sinistres d'Hollywood ?

     

    Trente cinq ans après les faits, Samantha Geimer, "la fille" de l'affaire Polanski s'exprime enfin.

     

     

     

    LA FILLE - Samantha Geimer

     

     

    1977 à  Los Angeles : une fille de 13 ans est droguée et abusée par Roman Polanski.

    Le réalisateur polonais, alors âgé de 43 ans, plaide coupable, mais préfère fuir les Etats Unis avant la fin de son procès.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    "Mon souhait le plus cher est que ce livre vous ait à la fois amusé et inspiré.

    J'espère vous avoir fait toucher du doigt l'importance capitale de ce "processus d'individualisation"

    qui se déploie lors de la transition du milieu de la vie.

    Je m'y suis engagée avec détermination.

    Ce qui s'est accompli pour moi peut s'accomplir pour vous :

    c'est le dernier droit qui nous est donné et l'ultime opportunité qui nous est offerte de saisir toutes les chances,

    pour aller décrocher les étoiles du ciel de notre vie.

    J'ai eu envie de vous donner cette force à travers mon récit

    - et dans envie, il y a être "en vie"-,

    être connecté profondément aux forces vives de l'existence.

    Alors foncez ! Honorez votre propre vie, dans toutes sa richesse, et vous verrez combien elle vous le rendra".

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique