•  

    CHARLES AZNAVOUR NOUS A QUITTES

    Le 1er octobre 2018

    A l'âge de 94 ans...

     

     

     

     Je partage ici ma chanson préférée

    celle où il aborde avec pudeur le thème de l'homosexualité

    encore très tabou à l'époque....

     

     

     

     

     

    J'habite seul avec maman

    Dans un très vieil appartement rue Sarasate

    J'ai pour me tenir compagnie

    Une tortue deux canaris et une chatte.

    Pour laisser maman reposer

    Très souvent je fais le marché et la cuisine

    Je range, je lave, j'essuie,

    A l'occasion je pique aussi à la machine.

    Le travail ne me fait pas peur

    Je suis un peu décorateur

    un peu styliste

    Mais mon vrai métier c'est la nuit.

    Je l'exerce en travesti,

    je suis artiste.

    J'ai un numéro très spécial

    Qui finit en nu intégral après strip-tease,

    Et dans la salle je vois que

    Les mâles n'en croient pas leurs yeux.

    Je suis un homme oh ! comme ils disent.

     

    Vers les trois heures du matin

    On va manger entre copains

    de tous les sexes

    Dans un quelconque bar-tabac Et là on s'en donne à cœur joie

    et sans complexe

    On déballe des vérités Sur des gens qu'on a dans le nez,

    on les lapide.

    Mais on le fait  avec humour

    Enrobé dans des calembours mouillés d'acide

    On rencontre des attardés

    Qui pour épater leurs tablées marchent et ondulent

    Singeant ce qu'ils croient être nous

    Et se couvrent, les pauvres fous, de ridicule

    Ça gesticule et parle fort.

    Ça joue les divas, les ténors de la bêtise.

    Moi les lazzi, les quolibets

    Me laissent froid puisque c'est vrai.

    Je suis un homo comme ils disent.

     

    A l'heure où naît un jour nouveau

    Je rentre retrouver mon lot de solitude.

    J'ôte mes cils et mes cheveux

    Comme un pauvre clown malheureux de lassitude.

    Je me couche mais ne dors pas

    Je pense à mes amours sans joie si dérisoires.

    A ce garçon beau comme un Dieu

    Qui sans rien faire a mis le feu à ma mémoire.

    Ma bouche n'osera jamais Lui avouer mon doux secret mon tendre drame

    Car l'objet de tous mes tourments Passe le plus clair de son temps

    au lit des femmes

    Nul n'a le droit en vérité

    De me blâmer de me juger et je précise

    Que c'est bien la nature qui

    Est seule responsable

    si Je suis un homo comme ils disent

     

     

     

      

     

     

     


    1 commentaire
  •  

     

     

    L'Incroyable vie des cigales....

     

     

     

    Seuls les mâles chantent. Leur chant a pour but d'attirer les femelles.

    Le chant des cigales n'est pas produit par le frottement des ailes

    mais provoqué par la déformation d'une membrane à très grande vitesse (cymbales). 

    Chez la cigale mâle, ce sont les puissants muscles situés à l'intérieur de l'abdomen qui déforment la membrane en tirant dessus.

    En dessous d'environ 22° ou 24 ° les cigales s'arrêtent de chanter.

     

    Pendant 2 à 5 années, c'est une vie dans la nuit totale qui attend les larves ;

    elles se nourrissent en piquant les racines qu'elles rencontrent dans le sol.

    La sève abondante des racines va fournir des repas copieux et permettre sa croissance entrecoupée de nombreuses mues.

    La dernière mue se déroulera en dehors du sol.

    Pour s'y préparer la cigale creuse une galerie verticale quelle n'ouvrira que le jour J.

    A sa sortie, elle se dirige vers une tige ou un arbre.

    Arrivée en hauteur , elle s'immobilise en attendant que démarre le moment le plus important et dangereux de sa vie, sa dernière mue.

     

     

    Très craintif, l'animal s'envole rapidement lorsqu'on tente de s'en approcher

    et ses couleurs rendent ensuite difficile sa recherche d'autant plus que doté d'une bonne vue, il s'arrête de chanter.

     

    Peu de temps après l'accouplement, la femelle pond.

    Elle peut cacher plusieurs centaines d'œufs déposés par petits groupes empilés dans des loges parallèles.

    Après la ponte, la cigale arrive à la fin de sa vie.

    Les œufs resteront en moyenne un mois à l'abri avant que le cycle recommence.

     

    A la fin de l'été, toutes les cigales qu'on a entendu chanter seront mortes.

    Chouettes, martinets, guêpiers, fourmis, guêpes sont les grands amateurs de ces insectes.

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    A l'occasion de son soixantième anniversaire, R. de D. professeur de philologie,

    reçoit de la part de ses élèves et collègues un livre d'hommage,

    relation a priori exhaustive de l'intégralité de ses oeuvres, articles et discours.

    Il y manque pourtant la clé de voûte de son parcours intellectuel,

    l'événement de sa jeunesse qu'il garde secrètement enfoui au plus profond de lui-même :

     la rencontre décisive d'un homme, un professeur, qui a naguère suscité en lui enthousiasme et admiration.

    Il entreprend alors de rédiger des "notes intimes", dans lesquelles il retrace sa vie de jeune étudiant,

    de ses années de libertinage, à son attachement exalté pour son maître,

    avec lequel il noue une relation faite de souffrances et de confusion.

    A l'époque, il ne s'aperçut pas du glissement insensible que prirent leurs rencontres,

    jusqu'au jour où le vieux pédagogue lui livra un brûlant secret...

     

     

     

    Dans cette nouvelle parue en 1927,

    Stefan Zweig excelle à décrire la force destructrice de la passion,

    en butte aux contraintes de la morale.

    Avec la finesse de style qui le caractérise,

    l'auteur dit l'ambiguïté du désir et de l'amitié, la "confusion" des pulsions et des êtres,

    la complexité de la nature humaine.

    Sa capacité à révéler dans La Confusion des sentiments

    la ré alité du tabou de l'homosexualité fut saluée notamment par Freud.

     

    Nathalie Gouiffès.

    Amazon.fr

     

     

    STEFAN ZWEIG

     

    Né le 28 novembre 1881 à Vienne en Autriche, Stefan Zweig est mort par suicide le 22 février 1942.

    Il fait partie de l'intelligentsia juive viennoise (ami de Freud, Romain Rolland, Richard Strauss entre autres).

    Il quitte son pays natal en 1934 en raison de la montée du nazisme.

    Réfugié à Londres, il y poursuit une œuvre de biographe et surtout d'auteur de romans et de nouvelles.

     

    Hanté par l'inéluctabilité de la vieillesse,

    ne supportant plus l'asthme sévère de Lotte et moralement détruit par cette guerre,

    il décide qu'il ne peut plus continuer à assister ainsi, sans recours, à l'agonie du monde.

    Il se rend à Barbvacena, rend visite à l'écrivain Georges Bernanos qui tente, en vain, de lui faire reprendre espoir.

    Le 22 février 1942, après avoir fait ses adieux et laissé ses affaires en ordre

    (il laisse un mon concernant son chien, qu'il confie à des amis),

    Stefan Sweig met fin à ses jours en s'empoisonnant au Véronal (un barbiturique),

    en compagnie de Lotte qui refuse de survivre à son compagnon.

    Il aura droit à des  funérailles nationales lors de son enterrement à Petrópolis, contrairement à ses  vœux.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Abba

    est un groupe suédois, fondé en novembre 1970,

    composé de Agnetha Fätskog, Benny Andersson, Bjorn Ulvaeus et Anni Frid Lyngstad (dite Frida)

     

    Abba- Les débuts

     

    Le groupe se forme :

    Bjorn reçoit sa première guitare à 11 ans mais poursuit ses études de droit pour faire plaisir à sa famille.

    Avec trois amis il fonde un groupe, ce qui lui vaut d'être remarqué par un producteur suédois.

    En 1970, les deux couples partent en vacances...

    Dans les mois qui suivent, ils se mettent à composer les uns pour les autres et à faire des duos...

     

    Ils remportent le coucours de l'Eurovision en 1974 avec "Waterloo".

    C'est la première victoire de la Suède...

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique