• Souvenir - Souvenir - poésie

     

    LE CANCRE

     

     

    Souvenir - Souvenir - poésie

     

    Il dit non avec la tête

    Mais il dit oui avec le cœur,

    Il dit oui à ce qu'il aime

    Il dit non au professeur.

     

    Il est debout,

    On le questionne,

    Et tous les problèmes sont posés.

    Soudain le fou rire le prend?

    Et on efface tout.

     

    Les chiffres et les mots,

    Les dates et les noms,

    Les phrases et les pièges,

    et malgré les menaces du maître,

    Sous les huées des enfants prodiges,

    avec les craies et toutes les couleurs,

    Sur le tableau noir du malheur,

    Il dessine le visage du bonheur.

     

    JACQUES PREVERT 

     

     

     

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Février 2015 à 22:42

    C'est très joli. Je ne connaissais pas ce poème mais je suis contente d'en avoir pris connaissance. Ça me rappelle un garçon avec qui j'ai été deux ans dans la même classe au collège, aucun des professeurs à l'exception de une, ne le prenait au sérieux, à leur yeux, il n'était que le bouffon de la classe. En réalité, il s'agissait d'un garçon sur lequel on pouvait compter, je l'appréciais beaucoup. Nostalgie ...

    2
    Vendredi 27 Février 2015 à 22:45

    ET OUI LES GENS NE SONT PAS TOUJOURS CE QU'ILS PARAISSENT ETRE. BONNE SOIREE YUME CHAN ET MERCI POUR TA FIDELITE. TES VISITES ME FONT TOUJOURS TRES PLAISIR... cool

    3
    Vendredi 27 Février 2015 à 22:53

    Malheureusement, trop de gens s'arrêtent sur les apparences. Et ce garçon "jouissait" de la mauvaise réputation de son frère ainé qui était dans le même collège, les professeur faisaient un amalgame entre les deux et donc, ils les mettait dans le même sac alors qu'ils étaient en fait très différents. Derien, j'aime passer sur ton blog. Oh, je vais rougir ...

    Bonne soirée à toi aussi !

    4
    Samedi 28 Février 2015 à 07:56

    Oui mais il parle aux oiseaux, aux arbres et aux ruisseaux, il sait les choses de la vie je crois.

    Le cancre était souvent un doux rêveur que personne n'arrivait à intéresser

    passe une belle journée

    amicalement

    Claude

    5
    Dimanche 1er Mars 2015 à 15:10

    Les poèmes de Prévert sont si tendres , je l'ai aime beaucoup .

             Bon dimanche à toi Patou .

                               Talie

    6
    Mercredi 4 Mars 2015 à 19:38
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :