• L'Oréal d'après l'émission de France 3...

     

     

     

     

     

    L'OREAL

    Premier groupe cosmétique....

     

     

     

    L'affaire Bettencourt n'est pas d'abord une affaire d'argent

     

    et ces principaux secrets sont de toute autre nature.

     

    Il faut pour cela s'intéresser à  Eugène Schueller, mort il y a 60 ans, un homme à la fois génial et terrifiant.

    Issus d'une famille nombreuse et modeste,  il rentre au lycée et fréquente ensuite l'institut de chimie.

    Il travaille sur les teintures qu'il teste sur sa femme puis court les coiffeurs parisiens...

    mais très vite il crée "L'OREAL"

     

     

     

     

    Il a 33 ans lorsque la première guerre mondiale éclate.

    Sa femme durant son absence fait prospérer l'entreprise.

    Eugène Schueller est intelligent et il a du flair.

    Les femmes changent, elles s'émancipent. La teinture devient un produit courant.

     

     

    En 1922 née sa fille Liliane.

    Il perd sa femme alors que sa fille n'a que cinq ans.

    Il travaille 16 heures par jour, 365 jours par an.

     

      Il ne s'occupe pas de sa fille... il n'en a ni le goût, ni le temps.

    Elle,  pour sa part, idolâtre ce père absent.

    Elle est mise en pension chez les bénédictines, reçoit une éducation stricte ;

     elle est obligée d' effectuer pendant les vacances des stages dans l'usine où elle colle les étiquettes.

    Petite fille et ado timide, introvertie, dont les fréquentations sont surveillées,

    elle vit dans son monde mais restera fascinée par son père.

     

     

    Dans l'entre-deux guerre, Eugène Schueller devient propriétaire des marques "Monsavon" et "Dop"

    et commercialise sa dernière invention, la crème solaire.

     

     

    Eugène Schueller partage avec les fascistes le goût de l'ordre et le culte du chef.

    Il adhère et finance le  mouvement de "La Cagoule".

    Toutefois quand les membres sont arrêtés, lui n'est pas inquiété.

     

     1940

    lorsque les allemands  envahissent la France,

    Eugène Schueller est de toutes les réjouissances collaborationnistes.

    Il tient des discours qui ne laissent aucun doute sur ses idées nazies.

    L'Oréal multiplie par 4 son chiffre d'affaire pendant la guerre.

    Il est aussi propriétaire des peintures "Valentine" dont 65 % de la production sera utilisée par la marine nazie.

     

    1944

    Débâcle et libération de Paris. Il échappe à l'épuration.

    Il produit des attestations prouvant qu'il a, durant la guerre, caché des personnes juives et des résistants.

    Pierre de Binouville atteste que Schueller  a soutenu financièrement la résistance. 

    André Bettencourt et François Dalle témoignent en sa faveur à la libération .

    André épousera sa fille unique en 1950 et François deviendra patron de l'Oréal.

    Il est complètement blanchi en 1948.

     

    André Bettencourt

     

    François Dalle

     

     

      1950 

    L'Oréal de plus en plus fort. 

    Objectif premier, rendre la France propre afin de vendre les produits.

    (Les femmes se lavaient les cheveux au mieux une fois par mois...)

    L'hygiène était très faible en France.

    Il utilise la publicité, ce qui à l'époque est une première.

     

     

     

     

     

     

    LILIANE ET ANDRE BETTENCOURT

    Eugène Schueller a encouragé ce mariage, André étant issus d'une famille traditionaliste.

     

    Liliane Bettencourt, un destin d'exception

     

     

    En 1953 naissance de Françoise.

    André et Liliane sont des parents attentifs mais Liliane n'a pas la fibre maternelle.

    A la mort d'Eugène, Liliane représente l'entreprise mais ne la dirige pas, c'est une sorte d'héritage moral.

    Elle vit dans le culte de son père, elle est la gardienne du temple.

     

    1983

     

    Françoise épouse Jean Pierre Meyers à 30 ans.

    Sa fortune l'encombre autant que l'histoire de sa famille.

    Résultat de recherche d'images pour "jean pierre meyers"

    Elle paraît austère, très distante, méfiante, introvertie.

    Elle écrit, joue du piano cinq heures par jour.

    Elle déteste le milieu dans lequel vit sa mère, le monde des riches et des puissants.

    Elle se réfugie dans la musique. Elle sera traversée par  la fortune sans jamais l'utiliser.

    Jean Pierre Meyers était issu d'une famille juive éroïque,

    ce qui effaçait, à ses yeux, les ignominies de son propre grand père  :

    c'est un acte de défi à l'encontre de sa mère qui adule un grand-père collabo.

     

     

    2007

     

    Françoise s'aperçoit que sa mère enrichit un dénommé François Marie Barnier, et porte plainte contre lui,

    ce qui provoquera une véritable séisme.... La fameuse affaire Bettencourt.

     

     

    Liliane laisse courir la rumeur selon laquelle elle projetterait d'adopter François Marie Barnier :

    Françoise se sent rejetée, mal aimée.

     

    L'OREAL avec ses 25 milliards de chiffre d'affaires, sort intact de toute cette affaire familiale.

     

    21 Septembre 2017 

     

     

     

     Décès de Liliane  Bettencourt, héritière de l'OREAL,

    10 ans après son mari André Bettencourt.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :