• Vie Sauvage - L'histoire des frères Fortin.

     

     

     

     

    Dans le film, ils portent respectivement les noms Okyesa et Tsali Fournier.

    Dans la vraie vie, ils s'appellent Okwari et Shahi Yena Fortin.

     

    A l'époque, Xavier Fortin, rebaptisé Philippe Fournier, alias Paco,

    avait été condamné à deux ans de prison dont deux mois ferme

    pour n'avoir pas respecté la décision de justice qui accordait la garde de ses fils à sa compagne.

    Cette dernière ayant retiré sa plainte sous la pression des deux enfants, il était ressorti libre du tribunal.

     

     

     

     

    Philippe Fournier, dit Paco, décide de ne pas ramener ses fils de 6 et 7  ans à leur mère qui en avait obtenu la garde.

    Enfants puis adolescents, Okyesa et Tsali Fournier vont rester cachés sous différentes identités.

    Greniers, mas,caravanes, communautés sont autant de refuges qui leur permettront de vivre avec  leur père,

    en communion avec la nature et les animaux.

    Traqués par la police et recherchés sans relâche  par leur mère,

    ils découvrent le danger, la peur et le manque mais aussi la solidarité des amis rencontrés sur leur chemin,

    le bonheur d'une vie hors système : nomades et libres.

    Une cavale de onze ans à travers la France qui va  forger leur identité.

     

     

     

     

     

    AUJOURDHUI

     

     

    Grandir loin du monde moderne n'a pas fait d'eux des inadaptés sociaux.

     

    Sereins, souriants, malicieux, drôles : ils donnent le sentiment d'avoir trouvé leur équilibre et semblent en très bonne forme.

    Shani Yena et Okwari ont des téléphones portables, des ordinateurs, des petites amies,

    surtout, depuis bientôt six ans, des papiers d'identité à leurs noms, un numéro de Sécurité sociale,

    le permis de conduire et leur vie au grand jour.

    Celle-ci est restée en harmonie avec la nature et les animaux.

    Ils ont 24 et 22 ans.

    Entre ces deux frères, un lien d'une force inouïe, permanente, indestructible.

     

     

    En 2009, les enfants de la cavale venaient tout juste de sortir de l'ombre.

    Onze ans d'une vie semi-clandestine, semi-nomade, avec leur père, Xavier Fortin,

    qui les conduisit dans le Gers, l'Ardèche, la Haute-Garonne, le Vaucluse et les Cévennes.

    Shani Yena avait 18 ans, Okwari, 17.

     

     

     

     

    Aujourd'hui Shahi Yena

    vit entre un petit appartement dans un village des Cévennes "avec Internet et un peu plus de confort"

    et une yourte "solaire" qu'il a érigée sur un bout du terrain de sept hectares appartenant à son père.

    Shahi Yena sait tout faire de ses mains : taille de pierre, maçonnerie, couverture, charpente.

    La yourte est entourée d'un jardin qu'il cultive.

    "Là je me sens bien, à ma place."

    Il élève des animaux d'onement qu'il vend à des particuliers, fait commerce d'objets d'antiquité qu'il chine dans la région.

    Il pratique les arts martiaux "comme une recherche sur soi-même",

    a intégré une troupe équestre, il joue des percussions et de la flûte traversière indienne.

     

     

    Okwari

    a passé ses diplômes en attelage. Il participe à des spectacles équestres et a appris à dresser les chevaux.

    Okwari a maintenant le projet d'une ferme pédagogique itinérante.

     

    Une ferme pédagogique, leur père en a créée une il y a trois ans à l'endroit où il demeure aujourd'hui, dans les Cévennes.

    Il s'est réinstallé sur ce terrain où toute la famille a passé ensemble les "années heureuses", avant la séparation des parents.

    Le terrain a été laissé onze ans à l'abandon.

    Des enfants viennent désormais ici découvrir la nature, le cycle des animaux et des plantes.

    C'est un lieu de transmission et de partage.

     

     

    SOURCE : PARIS MATCH - LE PARISIEN.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :