•  

     

    LE PREMIER PNEU EST NE EN 1887.

     

    Le vétérinaire écossais John Boyd Dunlop

    déposa en 1887 le premier brevet de pneumatique.

     

    Trouvant la route devant chez lui cahoteuse,

    il enveloppa les roues en bois du vélo de son fils avec des tubes en caoutchouc remplis d'air.

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Je n'ai jamais vu de plus beau reportage que celui ci.....

    "Elle s'appelle Sabine" est le premier long métrage de l'actrice Sandrine Bonnaire.

     

     

     

    Un documentaire magnifique.

     

     

      

     

    Elle trace le portrait bouleversant de cette jeune fille "différente",

    déscolarisée après l'âge de 12 ans.

    Au collège, elle a réagi aux moqueries de ceux qui l'appelaient "Sabine La folle",

    en se blessant, se mordant, se griffant ou se déshabillant dans la cour.

     

     

     

     

     

     

     

    Un portrait bouleversant de Sabine Bonnaire, autiste,

    réalisé par sa sœur la plus proche.

    Récit de son histoire à travers des archives personnelles,

    filmées par la comédienne sur une période de 25 ans,

    elle témoignage de sa vie aujourd'hui dans une structure adaptée.

    Le documentaire évoque une personnalité attachante

    dont le développement et les dons multiples ont été broyés par un système de prise en charge défaillant.

    Après un passage de cinq longues années en hôpital psychiatrique, Sabine reprend gout à la vie,

    (même si ses capacités restent altérées),

    dans un foyer d'accueil en Charente.

    Démonstration par l'exemple, de la pénurie de centres spécialisés et ses conséquences dramatiques.

     

     

     

     

     

     

     

     

      

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Amis entends tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?

    Amis entends tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ?

    Ohé, partisans, ouvriers et paysans c'est l'alarme

    Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes.

     

    Montez de la mine, descendez des collines, camarades !

    Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.

    Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite !

    Ohé, saboteur, attention à ton fardeau, dynamite.

     

    C'est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères,

    La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère,

    Il y a des pays, où les gens au creux des lits font des rêves.

    Ici nous, vois tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève....

     

    Ici chacun sait ce qu'il veut, ce qu'il fait quand il passe,

    Ami, si tu tombes un ami sort de l'ombre à ta place.

    Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes,

    Sifflez, compagnons, dans la nuit la liberté nous écoute...

     

      

     


    2 commentaires
  •  

    L'année 2015 finira comme elle a commencé...

    Dans le Sang, les Larmes, la Peur, l'Incompréhension, l'Angoisse, la Colère !!!

     

    L'horreur ABSOLUE

     

    Hommage à Toutes les Victimes des Attentats du 15 novembre 2015.

     

     

    Pin It

    3 commentaires
  •  

     

     

     

     

    "NON JE NE SUIS PAS UNE MERE PARFAITE"

     

     

     

     

    Je suis celle qui connaît le mieux mon enfant,

    celle qui sait ce que j'ai envie de faire avec,

    celle qui sait ce que sont les valeurs que j'ai envie de transmettre,

    ce qui est important pour lui, ce qu'il aime, ce qu'est sa vie, ce qu'est la mienne, la nôtre...

    tout ce qu'aucun livre ou professionnel ne peut connaître.

     

    Alors j'ai refermé les livres et oublié les conseils.

     

    Un enfant qui pleure le fait pour manifester un désagrément, une douleur,

    quelque chose de désagréable et qu'il n'a pas d'autre moyen de l'exprimer.

    En vertu de quoi doit-on laisser pleurer un enfant,

    se mettre en colère après lui, l'obliger à faire ce qui est contre sa nature ?

    Attention il ne faut pas tout laisser faire et devenir laxiste

    mais il faut adapter les idées préconçues à la petite personne qu'il est, à son caractère et à sa personnalité.

     

    VOUS, et vous seule le connaissez et VOUS, et vous seule savez ce qui est bon pour lui.

     

    Un enfant ne se comporte pas "mal" intentionnellement.

    Si il se comporte d'une manière ou d'une autre,

    c'est qu'il y a une raison, qu'il a quelque chose.

    Et son comportement peut ainsi varier du tout au tout, d'un jour à l'autre.

     

    Faites confiance à votre enfant et comprenez qu'il vous manifeste son problème,

    non pas verbalement, mais par les modifications de son comportement.

    Devant un tel changement, la colère ne sert à rien,

    il faut essayer de comprendre.

     

                                                              Béatrice MILLETRE

                                                         Extrait de "Secrets de Psys"

                                                           De Christophe ANDRE.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    5 commentaires
  •  

     

    ALORS QU'IL MANQUAIT 400 000 EUROS A FRANCK CHAMPAIN

    DIRECTEUR DE MARCHEGAY TECHNOLOGIES,

    TRENTE DEUX ENTREPRISES VENDEENNES SE SON MOBILILEES

    POUR EPONGER CE TROU DE TRESORERIE. 

     

     

    IL N'A FALLU QUE DIX HEURES POUR REUNIR LA SOMME D'ARGENT MANQUANTE.

    CETTE AVANCE EST REMBOURSABLE SOUS TROIS MOIS.

    CES ENTREPRISES SE SONT ENGAGEES POUR DES MONTANTS ALLANT DE  1000 A 150 OOO EUROS,

    CHACUN AYANT PARTICIPE A HAUTEUR DE SES POSSIBILITES.

     

    L'ENTREPRISE PREVOIT LE MAINTIEN DE 75 POSTES SUR 105.

    LE CARNET DE COMMANDE DE MARCHEGAY TECHNOLOGIE EST DEJA PLEIN POUR 2016.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Et voilà, depuis une semaine, nous n'avons plus d'étudiante à la maison.

    La petite dernière termine ses études à Strasbourg et décroche brillamment son diplôme d'Architecte.

    Je vous présente sommairement son projet de fin d'étude,

    pour lequel elle a reçu les félicitations des membres du jury

     et décroche un 18 à sa soutenance

    et 17 de note générale de fin d'étude....

    Bravo Amandine.

     

    Etre fière de ses enfants....

     

     

     

     

    THEME : RECONVERSATION ET EXTENSION D'UNE ABBAYE DU 18 ème SIECLE.

     

    UN CENTRE DE FORMATION ET D'APPRENTISSAGE DES METIERS DU PATRIMOINE

    SUR LE SITE DE L'ABBAYE DE CLAIRVAUX DANS L'AUBE. 

     

     

     

     

     

    Etre fière de ses enfants....Etre fière de ses enfants.... 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Etre fière de ses enfants....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Etre fière de ses enfants....

     

     

    Etre fière de ses enfants....

     

    Etre fière de ses enfants....

     

     

    Etre fière de ses enfants....

     

    Etre fière de ses enfants....

     

     

     

     

     

    Etre fière de ses enfants....

     

     STRESS.....

     

    Etre fière de ses enfants....

     

    SOULAGEMENT ! 

     

     

     

     

    EN CHARETTE...

    NUITS BLANCHES POUR PREPARER MAQUETTES ET PLANCHES ENTRE ETUDIANTS....

    BON RANGEMENT !

     

     

    Etre fière de ses enfants....Etre fière de ses enfants....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Etre fière de ses enfants....

     

     

    ENSAS : Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Strasbourg.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    1 commentaire
  •  

     

     

    Chers Parents, au sujet de cet enfant... (par AMY MURRAY)

     

    Je sais. Vous êtes inquiets.

    Chaque jour, votre enfant rentre à la maison et vous parle de CET enfant.

    Celui qui est toujours occupé à frapper, pincer, griffer et même parfois mordre les autres enfants.

    Celui à qui je dois toujours tenir la main dans le couloir.

    Celui qui a son coin spécial sur le tapis de jeu et préfère s'asseoir sur une chaise plutôt que parterre.

    Celui qui a du quitter la classe parce qu'on ne jette pas les jouets.

    Celui qui a grimpé la grille de la cour alors que je lui disais d'arrêter.

    Celui qui a aspergé le sol avec le lait de son voisin parce qu'il était en colère.

    Exprès. Alors que le regardais.

    Et quand je lui ai demandé de nettoyer, il a vidé le rouleau de sopalin.

    Exprès. Alors que je le regardais.

    Celui qui a prononcé le mot en M en cours de gym.

     

    Vous êtes inquiet que cet enfant n'empêche le votre d'apprendre.

    Vous avez peur qu'il me prenne trop de temps et d'énergie pour que le votre ait sa part d'attention.

    Vous avez peur qu'il ne blesse quelqu'un un jour.

    Vous avez peur que ce "quelqu'un" soit votre enfant.

    Vous avez peur que votre enfant ne devienne agressif pour obtenir ce qu'il veut.

    Vous avez peur que votre enfant ne devienne un cancre parce que je n'aurais as remarqué qu'il a du mal à écrire.

    Je sais.

    Votre enfant, à son âge et dans cette classe, n'est pas CET enfant.

    Votre enfant n'est pas parfait, mais en général, il obéit, il partage ses jouets sans problème.

    Il ne jette pas son matériel. Il lève la main pour parler.

    Il travaille quand c'est l'heure de travailler et joue quand c'est l'heure de jouer.

    On peut le laisser aller seul aux toilettes et en revenir sans craindre une mauvaise blague.

    Il pense que le mot en P c'est "purée" et que le mot en M est "mercredi".

    Je sais.

    Je sais, et je m'en inquiète aussi. Vous savez je m'inquiète tout le temps.

    Pour TOUS les enfants.

    Je m'inquiète de l'écriture de votre enfant, de la prononciation d'un autre, de la timidité de celui-ci

    ou de tel autre qui ne mange pas le midi. J'ai peur que le manteau de Gavin ne soit pas assez chaud

    et que le père de Talitha ne la gronde parce qu'elle écrit les B à l'envers.

    Tous mes trajets en voiture et toutes mes douches, je les passe à m'inquiéter.

     

    Mais je le sais, vous voulez parler de CET enfant.

    Parce que les B à l'envers de Talitha ne causeront pas un œil au beurre noir à votre enfant.

    Moi aussi je veux parler de CET enfant, mais il y a tellement de choses que je n'aurai pas le droit de vous dire.

    Je ne pourrai pas vous dire qu'il a été adopté dans un orphelinat quand il avait 18 mois.

    Je ne pourrai pas vous dire qu'il suit un régime spécial à cause de ses allergies alimentaires et qu'il a faim,

    TOUT LE TEMPS.

    Je ne pourrai pas vous dire que ses parents sont en plein divorce et qu'il habite chez sa grand-mère.

    Je ne pourrai pas vous dire que sa grand-mère commence à boire...

    Je ne pourrai pas vous dire que son traitement contre l'asthme le rend agité.

    Je ne pourrai pas vous dire que sa mère est seule,

    et que cet enfant est à la garderie à la seconde où elle ouvre jusqu'à la seconde où elle ferme le soir.

    Il a ensuite 40 minutes de trajet pour rentrer chez lui, et dors donc moins que la plupart des adultes.

    Je ne pourrai pas vous dire qu'il a assisté à des violences domestiques.

    Vous comprendrez.

    Vous savez que je ne peux pas divulguer d'informations personnelles.

    Vous voulez juste savoir ce que je FAIS à propos du comportement de CET enfant.

    J'aimerais vous le dire. Mais je ne peux pas.

     

    Je ne peux pas vous dire qu'il reçoit des cours d'orthophonie,

    qu'un examen a révélé un retard de langage et qu'un thérapeute a lié sont agressivité à ses difficultés à communiquer.

    Je ne peux pas vous dire que je rencontre ses parents TOUTES les semaines,

    et que le plus souvent, ils crient pendant les rencontres.

    Je ne peux pas vous dire que cet enfant et moi avons un signal secret avec nos mains

    quand il veut s'asseoir tout seul dans un coin.

    Je ne peux pas vous dire qu'il passe tout le temps de la sieste blotti sur mes genoux

    parce que sentir mon cœur battre "le fait se sentir bien".

     

    Je ne peux pas vous dire que depuis trois mois,

    je note chacun de ses accès de colère et que leur nombre a baissé de 5 par jour à 5 par semaine.

    Je ne peux pas vous dire que le secrétaire de l'école

    a accepté que je l'envoie dans son bureau quand il a besoin de prendre l'air.

    Je ne peux pas vous dire qu'à une réunion de professeurs, les larmes aux yeux,

    j'ai supplié mes collègues de le surveiller de près, de lui prêter attention,

    même quand ils sont en colère parce qu'il a encore frappé quelqu'un JUSTE DAVANT EUX.

    Le truc c'est qu'il y a TELLEMENT DE CHOSES que je ne peux pas dire à propos de cet enfant.

    Même les bonnes choses je ne peux pas vous les dire.

     

    Je ne peux pas vous dire que son travail dans la classe est d'arroser les plantes,

    et que quand l'une d'elle est morte pendant l'hiver, il a pleuré toutes les larmes de son corps.

    Je ne peux pas vous dire qu'il embrasse sa petite sœur tous les matins pour lui dire au revoir,

    et lui murmure "tu es mon soleil" avant que sa mère n'emporte la poussette.

    Je ne peux pas vous dire qu'il en sait plus à propos des orages que bien des météorologues.

    Je ne peux pas vous dire qu'il me propose souvent d'aider à tailler les crayons pendant la récréation.

    Je ne peux pas vous dire que lorsqu'un de ses camarades pleure,

    il se précipite pour lui lire une de ses histoires préférées.

     

     

    Le truc, chers parents, c'est que je ne peux vous parler que de VOTRE enfant.

    Alors je peux vous dire ceci :

    Si un jour VOTRE enfant devient CET enfant...

    Je ne partagerai pas vos histoires de famille avec d'autres parents.

    Je communiquerai avec vous régulièrement, clairement et gentiment.

    Je m'assurerai  qu'il y a des mouchoirs sur mon bureau pendant nos rencontres,

    je vous tiendrai la main si vous pleurez.

    Je me battrai pour que vous receviez les services des meilleurs spécialistes,

    et je coopérerai avec eux pour obtenir les meilleurs résultats.

    Je m'assurerai pour que votre enfant reçoive le surplus ,d'amour et d'attention dont il a besoin.

    Je porterai sa voix auprès du personnel de l'école.

    Quoiqu'il arrive, je continuerai à chercher tous ses bons côtés, toutes ses qualités et tout ce qui le rend exceptionnel.

    Je lui rappellerai ces choses, ainsi qu'à vous, encore et encore.

    Et quand un parent viendra se plaindre de VOTRE enfant... Je lui répèterai tout ça, encore et encore.

    Avec tout mon amour.

     

    La Maîtresse.

     

     

     

     

    Pin It

    5 commentaires
  •  

     

    QUI SE SOUVIENT DE SIRIMA ?

     

    Qui se souvient de Sirima ?

     Sirima était une jeune fille venue du Sri Lanka. De mère française et de père Sri Lankais,   elle jouait de la guitare dans les couloirs du métro parisien.

    C'est en effet dans le hall de la station "Châtelet-Les-Halles" que l'attention de Philippe Delettrez est attiré par la voix de la jeune fille.

    Sirima vit avec un guitariste qu'elle a connu dans un bar et est maman d'un petit garçon.

    Jean-Jacques Goldman est séduit par sa voix et l'engage pour enregistrer en duo la chanson "Là Bas" qui se retrouve à la première place du Top 50 et pour de nombreuses semaines.

     

    Le beau rêve s'achève néanmoins en cauchemar le 7 décembre 1989. Sirima est assassinée à coups de couteau par son compagnon qui ne supporte pas son succès. Elle n'a que 25 ans.

     

     

                                                   Jean-Jacques Goldmann et Sirima - "Là bas"

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    4 commentaires
  •  

     

     

     

    LA NATURALISATION DE LASSANA BATHILY

     

     

    Lors de la prise d'otages de la Porte de Vincenne, Lassiny Bathily, a sauvé plusieurs personnes en les cachant dans la chambre froide du tristement célèbre Hyper Cacher.

    En France depuis 2006, Lassana Bathily, 24 ans, avait déposé en juillet 2014 une demande de naturalisation.

    Au lendemain de cet acte de bravour, le ministre de l'intérieur a réclamé l'instruction en urgence de la demande de naturalisation .

    Dimanche, François Hollande s'était entretenu avec le jeune Malien et lui avait assuré que sa requête serait traitée avec le respect dû à son héroïsme.

    "Ce soir je suis très fier et très ému" confie le jeune Malien. "Moi je ne suis pas un héros, je suis Lassana. Mon cœur a parlé et m'a fait agir. Il n'y a pas de question de communauté" explique-t-il simplement.

     

    Il est devenu "le symbole d'un islam de paix et de tolérance" a estimé le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve.

     

      

     

     

     

     

    Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique