•  

     

     

     COMME CHAQUE ANNEE

    LA JARDINERIE DE "LA MAISON DE L'ELEVEUR"

    A VOUZIERS DANS LES ARDENNES,

    PRESENTE SES AUTOMATES DANS UNE MISE EN SCENE

    TOUJOURS AUSSI ORIGINALE...

    VENEZ NOMBREUX, PETITS ET GRANDS

    ON VOUS ATTEND POUR FETER CE NOEL 2017...

     

     

     

     

     Toutou Boitout - Vin Chaud....

     

     

     Martinez Père et Fils - Glace à l'eau

     

     

    Au Fil de L'eau  - Laine et Coton

     

     

     

     

    Les Poules aux Œufs d'Or - Dégustation. 

     

     

    Chez Momo - Fruits et Légumes.

     

     

     Sazier et Tatouille - Conserverie.

     

     

    Yves de la Manite - Champignons

     

     

    Chez Monsieur Delannoy - Coques en Stock

     

     

    Halos Hamoil - Spécialités Forestières 

     

     

    Chez Vieillit et Vieillot - Brocanteur 

     

     

     Lenotre et Levotre - Traiteurs associés.

     

     

    Au Martin Pêcheur - Poissonnerie.

     

     

     

    Pin It

    1 commentaire
  •  

    "Est ce que maman porte des robes à paillettes, elle ?

    Non les femmes aujourd'hui elles portent des... Des ... ? Des jeans !

    Alors tu vas te changer et mettre le tien.

    Quoi ? J'en ai mis une l'autre soir ?

    Ah, mais ce n'est pas pareil, ça ma chérie. C'était pour aller en boîte, euh, au bal, un grand bal !

    Un jour toi aussi tu iras au bal avec tes amis, mais là, on va au supermarché,

    donc si tu peux aller te changer maintenant, ce serait bien... "

    disent les jeunes mères d'une douce et belle voix pour masquer comme elles peuvent leur agacement

    et se faire comprendre par la petite princesse en face d'elles.

     

     

    Dis, papa, est ce que tu m'aimes ?

     

    Dans le fond, qu'Est-ce qu'elle attend la fille de cinq ans qui déboule avec sa robe rose bonbon dans le salon ?

    Est-ce que ses parents se sont au moins posé la question ?

    Derrière cet accoutrement ridicule, elle désire secrètement une seule et unique chose ;

    la même d'ailleurs que sa mère quand celle ci s'habille pour sortir.

    Elle cherche le regard.

    Le regard de qui ?

    Elle cherche le regard de l'homme de sa vie, son père en l'occurrence,

    ou de celui qui le remplace symboliquement dans ce rôle.

     

    C'est de lui qu'elle attend une reconnaissance.

    Les paroles du père résonnent différemment parce qu'il représente le pôle extérieur

    et sort l'enfant de la relation fusionnelle qu'il entretient avec sa mère.

    Elle veut qu'il lève les yeux de son portable et qu'il lui dise :

    "Comme tu es belle ma princesse ! Un jour tu seras reine !

    Les princes des royaumes aux alentours vont vouloir affronter tous les dangers pour te conquérir !"

    Ce qui signifie en langage psychologique :

    "Tu es une personne unique, tu as une responsabilité à exercer dans la société,

    tu mérites qu'on se batte pour toi, tu mérites d'être aimée pour ce que tu es."

     

    Derrière le déguisement se cache un enjeu fondamental :

    la confirmation de son identité.

     

    THERESE HARGOT

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Noël à Disneyland

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Illuminations du Sapin de Noël, Eurodisney 2014

     

     

    A regarder en plein écran....


    votre commentaire
  •  

     

     Accueil

     

     

     

    BIENVENUE DANS MON PETIT MONDE

     

    VENEZ DECOUVRIR A TRAVERS LES DIFFERENTES RUBRIQUES DE CE BLOG

    MES CENTRES D'INTERETS.

    ARTICLES, PHOTOS, MUSIQUES...

    LE TOUT PUBLIE AU GRES DE MES HUMEURS ET DE MES FANTAISIES.

     

     

    MERCI DE VOTRE VISITE.

     

     

     

     

       Pour me suivre régulièrement, un clic suffit (gratuit !)

     

    Pin It

    23 commentaires
  •  

    LES MOUETTES

     

     

     

    Nul oiseau vagabond n'a de plus longues ailes

    De plus  libres destins, ni d'amours plus fidèles

    Pour le pays des flots noirs, cuivrés, bleus ou verts...

    Jules Lemaître.

     

    (Séance d'étirements)

     

    Et j'aime leurs ébats, car les mouettes grises

    Que berle la marée et qu'enivrent les brises

    Sont les grands papillons qui butinent les mers.

    Jules Lemaître.

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    LA  MER

     

     

    Qu'elle est belle cette eau qui scintille et qui tremble ;

    Cette nappe d'azur où pénètre le jour ;

    Cette mer qui te voit, qui te parle, qui semble

    Un immense sourire étincelant d'amour !

    Joseph Autran

     

     

    La nuit descend ; la mer, dont je longe la plage,

    Blanchit sur les galets à grand bruit charriés.

    Sifflant une chanson de farouche présage,

    Le vent froisse ma tempe, et me lance au visage

    La poussière des flots qui brisent à mes pieds.

    Joseph Autran

     

     

    C'est qu'au rivage, enfin, cette voix, suivant l'heure,

    Me traduit ma tristesse ou mon joyeux émoi ;

    C'est que, si tu t'en vas, avec moi le flot pleure,

    Et que, si tu reviens, le flot chante avec moi !

    Joseph Autran

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Un livre de Thérèse Hargot

     

     

    Une jeunesse sexuellement libérée (ou presque)

     

    Qu'avons nous fait de la libération sexuelle ?

    Thérèse Hargot, philosophe et sexologue intervenant en milieu scolaire depuis une dizaine d'années,

    s'interroge face à la jeunesse d'aujourd'hui.

     

    Banalisation de la "culture porno", course à la performance, défiance à l'égard de la contraception,

    retour des stéréotypes, obsession de l'orientation sexuelle...

    Si les jeunes se sentent sexuellement libérés, ils ont prisonniers de nombreux diktats

    . Quelle est cette liberté qui condamne à choisir en permanence son identité,

    ses amours, ses pratiques comme n'importe quel produit de consommation ?

     

    Fondé sur de nombreux témoignages,

    ce livre ose affronter de vraies questions exprimées par les adolescents et les jeunes adultes.

    Il invite à repenser l'apprentissage de la vie affective, relationnelle et sexuelle,

    pour devenir soi-même afin d'entrer en relation avec les autres.

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Résultat de recherche d'images pour "l école buissonniere"

     

    "Je vais certainement me démarquer de la majorité des spectateurs,

    puisque ce film a reçu une critique largement favorable,

    mais outre les splendides images "Nature" dont le film est riche,

    je me suis un peu ennuyée pendant les 116 minutes de projection.

    J'ai trouvé ce scénario trop "artificiel", un peu "eau de rose"....

     

     

     

    *** étoiles pour le film et * une supplémentaire pour les images.

     

     

     

     

    Paris 1930. Paul n'a toujours eu qu'un seul et même horizon :

    les hauts murs de l'orphelinat, sévère bâtisse de la banlieue ouvrière parisienne.

    Confié à Célestine et à son mari, Borel, le garde-chasse un peu raide  d'un vaste domaine en Sologne,

    l'enfant des villes, récalcitrant et butté arrive dans un monde mystérieux et inquiétant,

    celui d'une région souveraine et sauvage.

    L'immense forêt, les étangs embrumés, les landes et les champs,

    tout ici appartient au Comte de la Fresnaye, un veuf taciturne qui vit solitaire dans son manoir.

    Le comte tolère les braconniers sur le domaine

    mais Borel les traque sans relêche et s'acharne sur le plus rusé et insaisissable d'entre eux, Totoche.

    Au cœur de la féérique Sologne, aux côtés du braconnier, grand amoureux de la nature,

    Paul va faire l'apprentissage de la vie mais aussi celui de la forêt et de ses secrets.

    Un  secret encore plus lourd pèse sur le domaine, car Paul n'est pas venu là par hasard...

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "l école buissonniere"

    Résultat de recherche d'images pour "l école buissonniere"

     

     

    Jean Scandel dans le rôle de Paul.

    François Cluzet dans le rôle de Totoche.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires