• Le Savoir Faire Français....

     

    LA GANTERIE DES CAUSSES - MILLAU

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "la ganterie des causses"

     

     

    Millau bénéficiait d'une matière première essentielle :

    Les peaux des millions d'agneaux des brebis élevées pour leur lait sur le plateau du Larzac,

    à proximité des grottes de Roquefort.

     

     

     

    Carte de coloris, début du XXè siècle

     

    Berceau mondial du gant, la ville de Millau a vu naître la Maison Causse en 1892

     

    Aujourd'hui la dernière manufacture de gants de peau en activité  à Millau,

    la Maison Causse fournit les plus grands noms de la mode comme

    Hermès, Chanel ou Louis Vuitton et gante de nombreuses clébrités telles que

    Karl Lagerfeld, Madonna et Kylie Minogue.

    Certaines paires, très sophistiquées, peuvent atteindre 3 000 euros.

     

    Causse Gantier a obtenu en 2006 le label

    "Entreprise du patrimoine vivant"

    décerné par l'Etat français aux entreprises détentrices d'un savoir-faire rare et ancestral.

     

     

     

    A Millau, haut lieu historique de fabrication de la peau et du gant,

    les mégissiers connaissent depuis des siècles les secrets d'une matière façonnée pour que le gant "fasse peau" sur la main.

    Agneau, pécari, cerf, python, autruche...

     

     

     

     

    Le Savoir Faire Français....

     

     

    Le Savoir Faire Français....

     

     

      

    Dans les mains des artisans,

    il faudra pour certains modèles plus de cent opérations pour que, petit à petit, la peau se transforme :

    mettre en passe, mettre à l'humide, tirer, dépecer, étavillonner, couper ;

     

     

     

     

     

    Et puis coudre sur les machines sellier, brosser ou piqué anglais ou bien à la main ;

    et aussi contrôler, dresser, appairer...

     

    Certains outils modestes mais précieux, datant de la création en 1892 sont toujours utilisés pour la confection d'une paire de gants :

    pour le coupeur, ciseau, règle en buis ou "pied de Charlemagne, couteau "à déborder" sans tranchant.

     Résultat de recherche d'images pour "la ganterie des causses"

     

    Pour la couturière, les machines à coudre et les fuseaux  qu'on utilisait déjà au début du siècle.

     

    Au fil du temps et des évolutions technologiques, de nouveaux outils ont été développés.

    Cependant, le gant reste entièrement fait à la main :

    la mécanisation a fait son apparition depuis bien longtemps, tandis qu'aucune automatisation n'est envisageable.

     

    C'est toujours le geste de l'homme qui dirige et assure le "bel ouvrage".

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 18 Février 2017 à 18:54

    tout y est , c'est genial

    bis

    lolo

     

      • Samedi 18 Février 2017 à 20:04

        J'ai un peu copié le site.... Bizzs PATOU

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :