• Du Rire aux Larmes....

     

    STRASBOURG  - MARDI 11 DECEMBRE 2018

     

    Du Rire aux Larmes.... Strastourg 2018

     

    Strasbourgeois de longue date ou étrangers de passage,

    ils étaient venus profiter de l'ambiance du marché de Noël de Strasbourg,

    boire un verre ou manger au restaurant.

    Ils ont croisé mardi soir la route du terroriste Cherif Chekatt qui a tué cinq personnes et en a blessé onze autres.

     

    Un homme armé d'un couteau et d'une arme à feu a pénétré dans le secteur du marché de Noël dans le centre de Strasbourg

    et a tiré sur les passants avant de prendre la fuite en taxi.

     

    Le tueur est arrivé par le pont du corbeau

    et fait plusieurs victimes notamment à l'angle des rues du savon et Ste Hélène et rue des orfèvres.

    Puis il a touché un passant rue des grandes arcades, fait un mort rue du Saumon et une autre rue des Francs Bourgeois.

    On compte à ce jour cinq victimes et de nombreux blessés, âgés de 20 à 65 ans.

    Pour d'évidentes raisons de sécurité, le marché de noël n'a été ré ouvert au public que vendredi.

     

    Du Rire aux Larmes.... Strastourg 2018

     

    Cet homme au lourd passé judiciaire a été identifié sous le nom de Cherif Chekatt ;

    Il est fiché S depuis 2016 en raison de ses liens avec les milieux islamiques.

     

    Après deux jours de traque (plus de 700 membres de forces de l'ordre mobilisés),

    le tueur a été abattu par la police jeudi soir dans le quartier du  Neudorfs.

     

     

     

    Du Rire aux Larmes.... Strastourg 2018

    Du Rire aux Larmes.... Strastourg 2018Du Rire aux Larmes.... Strastourg 2018

     Au milieu de la place,

    la statue du général Kléber a vu son socle devenir depuis plusieurs jours un mémorial improvisé

    empli de bougies, fleurs et messages aux victimes.

     

      

     

     

     

     

     "Strasbourg, notre ville ouverte, capitale des droits humains, a été touchée en plein cœur par le fanatisme....

    Nous refusons tout discours de haine pour lutter contre les forces obscures"

    Christine Panzer

     

    "La présence samedi d'une foule extrêmement nombreuse dans les allées du marché de Noël

    a constitué une illustration de notre attachement à ce socle de valeurs sur lequel repose notre vivre ensemble,

    que nous continuerons à défendre contre tous ceux qui veulent l'attaquer".

    Roland Ries.

     

     

     Ce rassemblement, alternant chants, musique et lectures, prévu pour durer une heure,

    devait se terminer par une "minute de bruit".

     

    "Parce que le silence a pesé sur la ville pendant beaucoup de jours,

    un moment de bruit aussi pour marquer notre détermination à ne pas nous laisser aller,

    à résister, à affirmer que dans cette ville de Strasbourg, les valeurs d'humanisme, de solidarité, de justice vont triompher".

     

     

     

    SOURCE : LE NET

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :